Economie

 

La Suisse: pays où le risque de pauvreté persistante est le plus faible

17-11-2017
Visites 21 personnes intéressées
Economie Economie La Suisse: pays où le risque de pauvreté persistante est le plus faible
Europe, selon l'enquête annuelle sur les revenus et conditions de vie publiée jeudi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). En 2016, 6,9% de la population en Suisse était exposée à un risque de pauvreté persistant, alors que ce taux se situe à 14,8% en Espagne, 10,5% en Allemagne, à 8,1% en Autriche et 8% en France, a indiqué l'OFS dans un communiqué.
Le risque persistant de pauvreté englobe les personnes vivant dans un ménage où les ressources financières sont sensiblement inférieures au niveau habituel dans le pays pendant au moins trois années sur une période de quatre ans. L'an passé, 21,5% de la population, soit environ une personne sur cinq, n'avait pas les moyens de faire face à une dépense imprévue de 2.500 francs suisses dans un délai d'un mois, a également quantifié l'OFS.
Les personnes les plus touchées face à ces dépenses imprévues restent les personnes de nationalité étrangère, en particulier les ressortissants extra-européens, les personnes au chômage ou disposant d'un faible niveau de formation ainsi que les ménages monoparentaux. A titre de comparaison, la proportion de personnes en France qui n'étaient pas en mesure de faire face à une dépense imprévue de 1.000 euros dans un délai d'un mois se montait à 31,8% l'an passé, a indiqué un statisticien de l'OFS dans un courriel à l'AFP, se référant aux statistiques d'Eurostat.
Compte tenu des écarts de revenus et de coûts de la vie, le seuil utilisé en France se situe à 1.000 euros, et à 2.500 francs en Suisse. La Suisse reste un des pays où le niveau de vie général est parmi les plus élevés en Europe. Le revenu disponible médian, une fois corrigé des différences de niveau de prix entre les pays, y est environ 1,8 fois supérieur à celui de l'Espagne et 1,3 fois supérieur à celui de l'Allemagne ou de la France.
Lire tout l'article »
Commentaires
Laissez ce champ vide
Indroduisez le code de l’image