News

 

L'égalité des salaires reste de l'ordre du vœu

15-01-2018
Visites 155 personnes intéressées
News News L'égalité des salaires reste de l'ordre du vœu
Les Allemandes peuvent désormais exiger de connaître le montant de la rémunération de leurs collègues masculins. De son côté, le projet de révision de la loi suisse prévoit plus de contrôles réguliers, mais sans sanction.

Le Conseil des Etats est censé s’emparer ce printemps du projet de modification de la loi fédérale sur l’égalité, en préparation depuis des années, et enfin présenté l’été dernier par Simonetta Sommaruga. Ses ambitions sont modestes: obliger les entreprises de plus de 50 personnes à effectuer elles-mêmes un audit salarial, à le faire contrôler de manière indépendante tous les quatre ans et à en informer les salariés.

«Comme aujourd’hui, sans contrôle de l’Etat, sans sanctions prévues. On n’a jamais vu ça pour aucune autre loi!» soupire Valérie Borioli Sandoz, du syndicat Travail.Suisse. Sans surprise, elle applaudit donc la nouvelle loi allemande: «Tout ce qui apporte de la transparence est bon à prendre.» En notant que ses conditions – entreprise de plus de 200 employés, avec une comparaison du salaire d’au moins six d’entre eux, occupant une fonction similaire – s’appliqueraient plus difficilement à la Suisse, pays de petites et moyennes entreprises.https://www.letemps.ch/economie/2018/01/15/suisse-legalite-salaires-reste-lordre-voeuhttps://www.letemps.ch/economie/2018/01/15/suisse-legalite-salaires-reste-lordre-voeu

Lire tout l'article »
Commentaires
Laissez ce champ vide
Indroduisez le code de l’image