News

 

Bientôt un laboratoire à louer au-dessus de la Terre

09-02-2018
Visites 6 personnes intéressées
News News Bientôt un laboratoire à louer au-dessus de la Terre
Un module commercial sera arrimé en 2019 à la station spatiale internationale (ISS). Des entreprises paieront pour y mener des expériences.

Même si elle permet d’importantes avancées scientifiques, la Station spatiale internationale (ISS) coûte cher. Alors que l’avenir de son financement semble de plus en plus incertain, l’Agence spatiale européenne (ESA) s’est associée à Airbus pour lancer un projet qui pourrait lui rapporter gros. Les deux partenaires viennent en effet de signer un accord pour doter l’ISS d’une plateforme vouée au business.

Le module baptisé Bartolomeo, prénom du frère cadet de Christophe Colomb, sera exploité par Airbus. L’industriel le louera à qui veut – organismes publics ou sociétés privées – pour mener des expériences scientifiques dans des domaines tels que l’observation de la Terre, les sciences de la vie ou encore la météorologie. «Ce service sera à la disposition des utilisateurs du monde entier», souligne Airbus, qui prévoit d’investir 40 millions de francs dans ce projet. L’objectif est d’attirer de nouveaux utilisateurs à bord de l’ISS, notamment des start-up et entrepreneurs du secteur spatial.

L’ESA se chargera d’installer Bartolomeo sur l’ISS. Le départ du module est prévu pour mai 2019. Il sera fixé à l’avant du laboratoire européen Columbus à l’aide d’un système robotique. Pour l’heure, le financement de l’ISS est assuré jusqu’en 2024. Un prolongement de sa durée de vie dépendra surtout de l’administration Trump. Les Etats-Unis auraient en effet l’intention de se retirer du programme dès 2025.

Lire tout l'article »
Commentaires
Laissez ce champ vide
Indroduisez le code de l’image